Capo Feto Mazara del Vallo Les communes de la Province de Trapani

Turismo trapani
Comment arriver
Se loger
Se déplacer
Que faire
  Accès réservé
Les hébergements

Pdf Mini Guides
San vito lo capo BUS


Principales Localités

Comment arriver
Mazara del Vallo. Capo Feto 1

Capo Feto - Mazara del Vallo

Dans la partie plus au sud de la province de Trapani, à l’ouest de Mazara del Vallo se trouve une des dernières zones humides en Sicile, un lieu listé parmi ceux d’importance communautaire qui méritent une protection spéciale.

La zone protégée de Capo Feto est constituée d’environ 453 hectares de dunes sableuses, qui se présente presque complètement immergé en hiver et plus sèche pendant l’été.
De 1999 à 2002 les marais de Capo Feto ont été inclus dans un projet de la Communauté Europe, Life-Natura, pour la réintroduction d’espèces disparues.

Avant ces interventions malheureusement la zone avait souffert des exploitations humaines insensées qui, ne comprenant l’importance de l’écosystème en question, était sur le point de le détruire. En 2006, la zone était au centre d’une campagne de fouilles archéologiques sous-marines qui ont ramené à la lumière les restes de quelques embarcations probablement remontant au IV/III siècle av. J.C.

Comment arriver

La route n’est pas signalée et il faut donc suivre une route sans asphalte avec une déviation à droite de la SS 115 (Petrosino)

Organisme Gestionnaire
Province Régionale de Trapani
Via Vito Carrera 23 Tel. 0923 873678


FLORE & FAUNE

Flore
La zone de Capo Feto est dominée par la Posidonie océanique, une plante endémique de la Méditerranée qui a évolué en passant du milieu terrestre au milieu marin. La Posidonie a racines, tronc, feuilles et fleurs. Ces dernières constituent le système reproductif qui la différencie des algues communes.

Pendant l’hiver les feuilles sèches se détachent du tronc et vont s’amasser vers le rivage. Elles y forment les amas caractéristiques, de grandes dimensions, qui ont crées à Capo Feto un barrage naturel qui a fermé le miroir d’eau près du rivage, formant ainsi une sorte de petite lagune.

Une des autres caractéristiques de la Posidonie sont les petites sphères qui se forment avec les feuilles sèches grâce à l’action de la mer et du vent. Si vous êtes sur une plage pleine de petites boules sombres et que vous ne comprenez pas ce que c’est, soyez assurés que, tout près, il y a une prairie de Posidonie.

La vie et la diffusion de ce type de végétation est étroitement liée à la conformation et à la salinité du sol: elle s’adapte en effet très bien aux milieux sableux et aux terrains vaseux et argileux, à des teneurs élevées de salinité et de dessèchement en été.
La Posidonie est très importante pour la vie de ces zones: elle protège de l’érosion les terrains sableux et accueille de nombreux organismes marins qui y trouvent refuge.

En ce qui concerne la zone côtière, les principales espèces qui méritent d’être signalées sont: le Jonc, lui aussi typique des zones marécageuses, le Carex, la Salicorne, plante pérenne à tige érigée, l’Inule, à fleurs jaunes, la Roquette de mer, qui forme de beaux petits tas arrondis sur la ligne de brisement des flots, le Chénopode, petite plante avec feuilles et tiges rouges, et la Chénopode Kali, similaire à la première mais aux extrémités épineuses, la Soude maritime dont les branches tendent vers le haut, le Lys marin avec ses fleurs blanches qui s’ouvrent en parapluie, le Genêt des rochers aux fleurs jaunes, la Scille marine, plante herbacée aux grandes feuilles, la Cochenille, très belle avec ses petites fleurs à la couleur ténue, l’Ophryde jaune, orchidée aux pétales jaunes et rouges, et l’ Ophrys bombyliflora aux inflorescences courtes et verdâtres, la Santoline des plages aux feuilles édentées, le Panais épineux avec ses fleurs blanches, le Coquelicot ergoté aux beaux pétales jaunes et enfin le Limonio, endémique dans les variétés Limonium vulgaire subsp. serotinus, Limonium virgatum subsp. virgatum, Limonium helophilum.

Faune
L’avifaune migratoire apprécie en général beaucoup les zones saumâtres comme celle-ci,, humide et riche de miroirs d’eau où trouver nourriture et repos. La Réserve de Capo Feto se trouve sur la route de toutes les espèces qui se déplacent entre l’Afrique et l’Europe Centrale. On peut donc y observer un grand nombre d’ansériformes, caradriformes, ciconiiformes et pellicaniformes.

Nombreuses sont les espèces aquatiques comme la Sarcelle d’été, le Canard royal et le Canard souchet. Il est possible de voir des exemplaires de Gravelot, petit oiseau de rivage, la Poule d’eau au plumage sombre et les longues pattes des Hérons cendrés et des Cavaliers d’Italie.

En mer -
La faune qui peuple le bras de mer de la zone protégée est typiquement celle que l’on trouve dans les prairies de Posidonie. Du fait que, plus au large, ces dernières sont entrecoupées de rochers, on y retrouve des espèces caractéristiques des fonds marins durs. Sur la Posidonie trouvent refuge des bancs de Salpes, belles dans leurs livrées vertes rayées d’or, Rascasses, poissons très particuliers à la couleur ocre foncé, et Poulpes de grosses dimensions.
A une majeure profondeur nagent diverses espèces de Muges et Bars. Dans cette zone est présente aussi la Tortue Palustre.

Mazara del Vallo. Capo Feto 2
Autres informations

 

 

Hébergements conseillés
Manifestations
Rendez-vous et Événements

Trapaniwelcome - Touristique information Trapani province -
© Associazione Culturale Trapani Welcome 2007-2018 tutti i diritti riservati - P.IVA 02428260810 - Tel. +39 340 2427212