La Reserve Santa Ninfa Les communes de la Province de Trapani

Turismo trapani
Comment arriver
Se loger
Se déplacer
Que faire
  Accès réservé
Les hébergements

Pdf Mini Guides
San vito lo capo BUS


Principales Localités

Comment arriver
Santa Ninfa. Grotta

La Reserve - Santa Ninfa

Entre hauts et bas, les signes du temps qui passe…

Des roches hautes et blanches marquées par des rainures perpendiculaires émergent parmi le vert de la vallée ornée des habituelles cultures que l’on trouve dans cette zone de la Sicile: il s’agit des karrens, socles modelés par la lente action de la pluie.

Et puis encore un paysage karstique et calcaire, irrégulier et sculpté par le temps, fait de dolines et de vallées aveugles: c’est la préréserve, étendue sur environ 150 hectares, qui se diffuse autour du torrent Biviere, ce petit cours d’eau qui part du sommet du haut-plateau, à 663 mètres au-dessus du niveau de la mer, et qui descend dans la vallée pour disparaître à l’improviste dans le néant, nous laissant la possibilité de le suivre, si nous voulons, là où le soleil ne brille plus, dans les méandres des caves et galeries de la Grotte de Santa Ninfa.

Cette dernière représente la véritable zone de la Réserve: une cavité étendue horizontalement sur environ 1400 mètres et divisée entre une zone supérieure désormais asséchée, et une zone inférieure où c’est l’eau qui commande encore. Tels d’habiles et patients tailleurs, le temps et la nature ont suivi leur cours et ont su dessiner de splendides incrustations minérales aux multiples couleurs.

Les salles et les parois de la grotte exhibent avec orgueil courtines, stalactites, inflorescences minérales aux formes élégantes qui s’allongent et celles qui sont appelées "perles de grotte", petites sphères de calcite rares et très belles.
Suspendues dans les limbes, les gouttes d’eau sont là, immobiles, fixées pour toujours dans cet instant d’indécision entre la possibilité de se répandre, anonymes, au sol ou de se transformer en sculptures immortelles.

La Réserve se situe sur les communes de Santa Ninfa et Gibellina et est constituée d’un haut-plateau de nature calcaire qui se caractérise par la présence de nombreuses cavités souterraines, dont la grotte de Santa Ninfa qui se révèle d’un grand intérêt spéléologique et géomorphologique.

Le Mont Finestrelle, sur les pentes duquel naît le Biviere, accueille une nécropole paléochrétienne, remontant au temps où les Elymes habitaient la zone. Sur le versant méridionale s’ouvrent une série de tombes creusées dans la roche qui ont justement la forme de "finestrelle" (petites fenêtres).

Les visites
Vous pouvez visiter la Réserve toute l’année, tous les jours.
L’association Legambiente organise gratuitement, sur réservation, des visites guidées à travers tout le territoire de la Réserve.
Aux limites de la réserve, vous trouverez aussi le Musée agroforestier qui célèbre l’antique culture paysanne et le Bois des Finestrelle, la zone équipée pour votre détente.

Comment arriver

De l’autoroute A/29 Palermo-Mazara del Vallo, prendre la sortie pour Salemi et parcourir la route nationale 188 en direction de Santa Ninfa.


FLORE & FAUNE

Flore - Dans la vallée, bassin d’alimentation de la grotte, survivent des traces de maquis méditerranéen: on respire l’odeur du Thym et du Laurier, on jouit des couleurs de l’Orchidée sauvage et des buissons touffus de l’Euphorbe. Les étendues colorées sont magnifiques: les bouquet blanc d’Ail velu, les pétales bleus de la Nigelle des champs et les pétales jaunes du Urospermes de Daléchamp avec la Gesse, qui à partir de mars commence à montrer le beau violet de ses fleurs comme un étendard pourpre.

La nature aride du terrain, unie à l’action du gypse, obstacle la croissance de la végétation. Toutefois quelques espèces ont survécu à la sélection naturelle et vivent sur les gypses: Brocoli, plante rupestre endémique de l'île, Musc des craies et Musc blanchâtre, petites plantes grasses pérennes, Linajola, plante pérenne  à fleurs jaunes en corolle.

Faune - La valeur de la Grotte de Santa Ninfa, déjà grande en soi pour sa conformation et la constitution de sa structure, a grandi encore plus par la faune cavernicole qui s’y est installée, réussissant à vivre ainsi en milieu très humide et privé de lumière. Récemment, on a découvert dans la grotte une espèce d’arthropode nouvelle pour la science: le mille-pattes Choneiulus faunaeuropae.

Dans la vallée du Biviere, vivent le Hérisson et le Porc-épic, le Lapin, la Belette et le Renard. Nombreux sont les exemplaires de Buses, rapace de dimensions moyennes aux grandes ailes, de Faucon crécerelle, le rapace qui oscille en vol, de Rossignol et de Geai, facilement reconnaissable pour les tâches blanc et bleu sur les ailes. L’été les Guêpier d’Europe, petits et de différentes couleurs, s’arrêtent ici pour faire naître leurs petits.
De grand intérêt, parmi les amphibies, est la présence du Discoglosse, espèce désormais rare et présente seulement en Méditerranée Occidentale.


Organisme Gestionnaire
Legambiente – Comité Régional Sicilien
Via Sant’Anna 101 - 91029 Santa Ninfa (TP)
Tel-Fax: 0924 62376

Siège Legambiente:
Via Agrigento 67 - 90141 Palermo
Tel. 091 301663 fax 091 626413


www.legambiente.sicilia.it

Autres informations

 

 

Hébergements conseillés
Manifestations
Rendez-vous et Événements

Trapaniwelcome - Touristique information Trapani province -
© Associazione Culturale Trapani Welcome 2007-2018 tutti i diritti riservati - P.IVA 02428260810 - Tel. +39 340 2427212